Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 novembre 2012 5 16 /11 /novembre /2012 19:56

http://images.gibertjoseph.com/media/catalog/product/cache/1/image/9df78eab33525d08d6e5fb8d27136e95/i/448/9782330013448_1_75.jpgVoici un livre qui ne m'avait pas inspiré lors de sa sortie l'année derniere, du fait de son format et de son prix. Il faut dire que Camilla Lackberg nous avait habitué à de gros pavés alors que Cyanure est un petit livre de 140 pages, quasiment une nouvelle !

 

Et puis voila que cette année il sort en poche... Alors je me dis pourquoi pas ! Et me voila avec le (petit) livre sous le bras pour un (petit) moment de lecture !

 

Et je dois dire que la surprise fut bonne. En fait, Cyanure est une espèce de conte de noël macabre, un huis clos pesant sur une île coupée du monde par la glace.

 

Nous retrouvons un viel homme fortuné au crépuscule de sa vie entouré de sa famille dans un gîte situé sur une île. La famille, pressée que le patriarche passe l'arme à gauche pour récupérer qui le magot, qui l'entreprise familiale, est témoin de la mort violente de l'honorable doyen par empoisonnement.

 

Par chance, le petit ami du moment, de l'une des petites filles du macchabée s'avère être inspecteur de police ! Heureux hasard, surtout lorsque l'on sait que tout ce petit monde est bloqué sur l'île par la glace pour une durée indéterminée.

 

Commence alors une enquête pour démasquer l'assassin et bien vite il s'avère que l'ensemble de la famille comptait sur sa part d'héritage à plus ou moins court terme, faisant autant de mobiles potentiels...

 

L'enquête piétine lorsque un second drame frappe l'assemblée.

 

 

Difficile d'en dire plus sans donner la solution de l'intrigue, mais il s'agit plus d'un roman policier classique que d'un thriller palpitant.

 

Pour autant le charme opère et l'on se retrouve rapidement pris dans le livre !

 

Un bon petit roman pour combler une après midi d'hiver... mais guère plus !

Partager cet article

Repost 0
Published by MrLeroux - dans Le coin du libraire
commenter cet article

commentaires